LE PROJET MYCOLOGIQUE

 

La Communauté de communes accompagne ou initie des projets permettant le développement économique en lien avec les richesses du territoire (énergies renouvelables, ressources naturelles, compétences particulières, équipements). Le développement de la filière mycologique en fait partie.

 

 

En effet, les champignons sauvages constituent l’une des ressources du territoire au même titre que la forêt. La Communauté de Communes des Rives du Haut-Allier souhaite avant tout préserver cette ressource et également identifier son potentiel pour mieux le mettre en valeur dans le cadre de son projet de territoire.

 

 

Pour répondre aux enjeux, 3 domaines d’études ont été identifiés :

 

1.      Le mycotourisme 

Une partie du territoire de la Communauté de Communes et plus particulièrement le pays Sauguain pourrait avoir les conditions nécessaires pour développer un projet de mycotourisme. L’intérêt de la population locale, d’entreprises spécialisées dans la collecte ou la transformation et des conditions climatiques, géographiques et environnementales favorables pour développer les champignons sauvages. Des indices favorables concernant le développement du mycotourisme ont été constatés dans certains pays comme en Espagne ou au Canada.

2.      Mycosylviculture et champignons cultivés sur bois :

Notre territoire doit notamment faire face à des enjeux liés, qui sont la préservation des champignons sauvages, la gestion forestière et la préservation des écosystèmes forestiers.

3.      Pôle de recherche et développement et formation :

Etre précurseur en France pour la mise en place d’un laboratoire R&D dédié à la mycologie et la mycosylivculture

 

Le projet de développement de la filière mycologique s'inscrit dans une démarche semblable à d'autres territoires du Massif Central identifiés par le CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Territoires). En effet, sur une thématique « Marqueurs de territoires », 3 autres territoires du Massif Central (Syndicat Mixte Est Creuse, PNR du Morvan et les Fermes de Figeac) souhaitent également par le biais d'une mission d'animation autour de thématiques spécifiques, identifier des éléments clefs qui forgent l'identité de leur territoire. Cette démarche doit mener à un partage de ressources et d'expériences pour la mise en place de projets territoriaux avec un potentiel identitaire fort.

 

La thématique du champignon sauvage est un marqueur identitaire fort qui est aussi un moyen de valoriser la gestion forestière, les entreprises locales, le tourisme de plein air et la recherche autour des champignons sauvages et l'impact du réchauffement climatique.

 

D'autres marqueurs tout aussi forts peuvent également être identifié avec la démarche scientifique. La coopération entre territoire Massif Central peut être un moyen de les identifiés, avec notamment l'approche scientifique, mais elle doit surtout permettre de mieux mettre en valeur l'identité d'un territoire et donc son attractivité.


 

CONTACT

Julien FRANCOIS

04 71 77 26 51

j.francois@

rivesduhautallier.fr